Surveillance à Base Communautaire, pour une communauté loin des épidémies:

Surveillance à Base Communautaire, pour une communauté loin des épidémies:

+ Agrandir l'image

Depuis le 15 Aôut 2016, ce sont aujourd’hui plusieurs centaines de volontaires à travers la grande île qui envoient par SMS des informations en temps réel sur la santé communautaire de leur localité. En effet, son premier principe fondamental étant de “prévenir et alléger en toutes circonstances les souffrances des hommes, protéger la vie et la santé ainsi que faire respecter la personne humaine, favoriser la compréhension mutuelle, l’amitié, la coopération et une paix durable entre tous les peuples”, en s’appuyant sur ses milliers de volontaires, la Croix-Rouge Malagasy a mis en place un système de Surveillance à Base Communautaire (dont le sigle en anglais est CBS ou Community Based Surveillance à Madagascar).

En temps de catastrophes, avant, pendant ou après les épidémies ou juste pour une surveillance de routine, le CBS est un moyen simplifié et peu coûteux d’utiliser les technologies mobiles à disposition pour suivre les « événements inhabituels » survenant au niveau communautaire, favorisant la détection précoce, l’évaluation rapide des flambées afin de mener une action rapide de riposte pour enrayer le risque d’épidémie.

Ce système apporte à la communauté un renforcement de capacité aussi bien personnel, qu’organisationnel puisqu’elle est formée sur les définitions communautaires d’un évènement ainsi que les actions à entreprendre en cas de détection de cas suspect et l’utilisation des nouvelles technologies de l’information. De cette initiative a découlé la formation d’un système de comité de village ou secteur pour la gestion des informations, notamment de santé de certaines localités, ce qui en fait une communauté plus résiliente et plus soudée.

En collaboration avec le système national de santé, surtout les centres de santé locaux pour parfaire les réponses, pour autant, le CBS n’a pas pour vocation de s’aligner ni de remplacer le système national de surveillance des maladies mais lui est complémentaire.

Surveillant les cas suspects ou morts suspectes de peste, les morts d’animaux suspectes, les cas suspects de maladies diarrhéiques et les cas suspects de Paludisme, le CBS a été implémenté en phase pilote sur la commune d’Anjoman’Ankona, région Amoron’i Mania en Août 2016, puis s’est étendu sur les régions d’Alaotra Mangoro, Analamanga, Itasy, Bongolava, en Octobre 2016, dans le cadre du projet ARO, viennent ensuite les régions Atsinanana et Analanjirofo en Juin 2017 après le cyclone Enawo et enfin, en réponse à l’épidémie de peste qui a sévit dernièrement, viennent s’ajouter les régions du Boeny, Haute Matsiatra et Vakinankaratra. La surveillance sera ainsi maintenue pour mieux se préparer à la prochaine saison pesteuse.

Dans le cadre de la riposte peste, depuis novembre 2017 jusqu’à maintenant, 6655 SMS ont été correctement reçus parmi lesquels: 22 cas suspects de peste détectés dont 6 cas confirmés au niveau des centres de santé de base, 33 morts suspectes de peste qui ont générés 10 alertes internes dont 2 cas confirmés au niveau des centres de santé de base.

  Dernières actualités+ Voir tous

  • 8 mai 2018: Célébration de la journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge

    8 mai 2018: Célébration de la journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge

    Ajouté le 8/05/2018

    A l’occasion de la célébration de la journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge, la Croix-Rouge Malagasy a organisé ce jour une célébration nationale, qui s’est déroulée au […]

  • Surveillance à Base Communautaire, pour une communauté loin des épidémies:

    Surveillance à Base Communautaire, pour une communauté loin des épidémies:

    Ajouté le 2/05/2018

    Depuis le 15 Aôut 2016, ce sont aujourd’hui plusieurs centaines de volontaires à travers la grande île qui envoient par SMS des informations en temps réel sur la santé communautaire de leur localité. En effet, son premier principe fondamental étant de “prévenir et alléger en toutes circonstances les souffrances des hommes, protéger la vie et la santé ainsi que faire respecter la personne humaine, favoriser la compréhension mutuelle, l’amitié, la coopération et une paix durable entre tous les peuples”, en s’appuyant sur ses milliers de volontaires, la Croix-Rouge Malagasy a mis en place un système de Surveillance à Base Communautaire (dont le sigle en anglais est CBS ou Community Based Surveillance à Madagascar).

  • Urgences et Secourisme: La Croix-Rouge Malagasy s’engage et s’affirme

    Urgences et Secourisme: La Croix-Rouge Malagasy s’engage et s’affirme

    Ajouté le 21/04/2018

    La croix-rouge malagasy a encore tenue son engagement pour l’humanité à travers les actions d’urgences et de secourisme qu’elle a entreprise  durant  les affrontements qui ont eu lieu entre les forces de l’ordre et les civiles au parvis de l’hôtel de ville d’Antananarivo, en ce samedi du 21 Avril 2018.

  Suivez nous